Rôle des parcs

Historiquement, les parcs et jardins zoologiques ont pendant longtemps été des regroupements d’espèces sauvages venant des quatre coins du monde, où la notion de conservation des espèces menacées et de bien-être des animaux hébergés passait au second plan. Ce n’est que depuis le milieu des années 1970 que l’évolution des parcs zoologiques a permis d’améliorer sensiblement les conditions de vie des animaux, et remettre la conservation des espèces et l’éducation du public au premier plan.

Chaque animal présent en captivité est ainsi devenu important tant sur le plan conservatoire que sur le plan pédagogique. Ce n’est que depuis cette époque qu’une grande partie des parcs zoologiques à l’échelle mondiale se sont mis à collaborer afin d’assurer la survie d’espèces animales de plus en plus menacées par les activités humaines à l’état sauvage.

L’importance cruciale de ce que l’on appelle aujourd’hui la conservation EX SITU (conservation en dehors du milieu naturel) est par ailleurs reconnue par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). La constitution et le maintien de populations génétiques en captivité gérée par les programmes d’élevage complète ainsi le travail fondamental de conservation nécessaire IN SITU (dans le milieu naturel). Ces programmes permettent ainsi d’envisager le maintien ou le renforcement de populations viables à l’état sauvage.

Suivez-nous

Nous contacter

Terre de singes
01 64 84 50 80
77540 – LUMIGNY
contact@terredesinges.com

Recrutement

Rejoignez notre équipe !